• J'ai vu que je n'ai plus écrit depuis trois ans. Le temps a filé (pfui!). Les travaux d'un côté de chez moi sont terminés, mais ils en a d'autres de l'autre côté maintenant. Les ouvriers ont bloqué une dizaine de place de parking, résultat c'est la galère pour se parquer, donc je ne me déplace plus qu'en bus.

    J'étais en vacances pendant deux semaines au même endroit qu'il y a trois ans. Cette fois, c'était le calme absolu. En plus, il faisait beau. Ces vacances étaient parfaites!!!

    Je ne travaille plus chez la chef chez qui ça soufflait le chaud et le froid. Elle a restructuré sa boîte. De ne plus travailler chez elle ne me manque pas. Les journées étaient la routine, avec aucune possibilité d'avancement, et chaque année une augmentation de misère. J'en avais fait le tour, et je ne me voyais pas continuer à travailler pour elle jusqu'à la retraite.

    Je continue toujours à lire beaucoup. Beaucoup plus qu'écrire, pourtant j'adore écrire. Vraiment! Mais bon l'inspiration me manque toujours, où si j'ai des idées, pas de quoi écrire une histoire complète. Je ne perds cependant pas courage.

    A bientôt

    E


    votre commentaire
  • Bonsoir,

    Presque une semaine de travail finie. Ouf.

    Cette semaine, ma chef était épuisante. Ou c'est moi qui la supporte de moins en moins. Elle croyait que j'étais encore en vacances cette semaine. Si seulement.

    A bientôt


    votre commentaire
  • Bonjour,

    Je n'ai pas écris plus tôt parce que je n'ai rien à raconter. Ma vie est plate.

    Je viens de rentrer de vacances hier. Pendant les deux semaines où j'étais loin, je n'ai pas eu beaucoup de jours de beau, mais au moins je n'étais pas chez moi. J'ai appris en rentrant que les travaux près de chez moi n'étaient pas terminés, que ça allait encore durer jusque fin août. Ca ne m'a pas fait plaisir, surtout que j'espérais que les ouvriers auraient finis. Où j'étais en vacances, il y avait également des travaux juste en face, et même juste à côté. Côté dépaysement, les vacances étaient parfaites, mais côté calme point mort. Je suis plutôt allergique au bruit.

    Je commence demain à travailler et ça ne me réjouit pas. La routine, le stress va reprendre avec une chef qui souffle le chaud et le froid. On ne sait pas comment elle va prendre ce qu'on veut lui dire. Une collège a eu une dépression car elle n'osait pas lui parler. Je me réjouis vraiment énormément.

    A bientôt


    votre commentaire
  • Bonjour,

    Je lis en ce moment un livre où le principal personnage apprend qu'il porte le virus du sida. Il décide alors de créer un blog afin de s'épancher et de peut-être aider une autre âme dans la même position. 

    Ce livre m'a fait me demander pourquoi je ne tiendrais pas un journal et d'écrire mon quotidien. Une bonne occasion de me défouler comme je n'ai pratiquement personne à qui me confier. C'est triste, mais c'est ainsi. Je pourrais parler à mes parents, mais l'un relativise tout et l'autre ça le rend malade.

    En parlant de moi, je pourrais dire que je suis une personne banale vivant une vie banale. J'ai eu une enfance pas facile, mes camarades aimaient me faire pleurer, alors que tout ce que je voulais c'était avoir des amis. Résultat maintenant j'ai de la peine à m'approcher des gens, je n'ai pas le contact facile, et que le meilleur endroit où je suis c'est chez moi avec la télé, mes livres, mon écriture (quand j'ai de l'inspiration).

    Vous me direz que je n'ai qu'à m'inscrire à des cours. Je l'ai fait, mais ça n'a rien donné, mais il n'est pas exclu que je me réinscrive à un cours, si ce n'est que pour approfondir mes connaissances. Si je me fais des amis, ce ne sera qu'un bonus.

    A bientôt.

     

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique